Accueil A la une

A la une

Opposition à contrainte : à qui la preuve ?

C'est au cotisant de prouver l'infondé de la créance. (Rennes, 12 février 2020).