Il n’est nullement fait obligation à l’organisme de faire mention dans la mise en demeure des taux appliqués et du détail des calculs du redressement, pas plus qu’il n’est fait obligation à l’organisme de mentionner le numéro du cotisant (Versailles, 5° chambre, 11 avril 2019, RG n° 17/06098)

Partager
Article précédentAvis de contrôle : quelle précision ?
Article suivantContrainte : la signature peut être scannée
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire