L’URSSAF de Normandie (@Urssaf_Ndie)  vient de tweeter ce 6 juillet 2018 suite à une réunion avec des auto-entrepreneurs : « 50 nouveaux auto-entrepreneurs viennent décortiquer les subtilités de ce statut avec des experts de l’URSSAF. Même pas peur et même très satisfaits ».

Vincent Lechevalier, sous-directeur en charge des partenariats à l’URSSAF Basse-Normandie  déclarait même à la sortie de la réunion, vouloir reconduire l’opération en ajoutant : « la satisfaction affichée par les participants pendant la réunion suffit pour comprendre que nous répondons à un besoin ». Quant aux qualificatifs des participants sur cette réunion, ils sont élogieux : « intéressant, éclairant, utile, rassurant, positif »… N’en jetez plus !

Il est vrai que le risque est moins du côté de l’auto-entrepreneur que du côté des entreprises qui font travailler les auto-entrepreneurs !

Et les URSSAF le savent pertinemment, elles qui s’ingénient à tour de bras à requalifier les relations contractuelles en salariat avec en prime la qualification de travail dissimulé… ! Et non seulement, ces organismes ne proposent rien pour changer la donne, mais pire, ils se complaisent dans le flou juridique qui leur convient parfaitement.

 

Partager
Article précédentLe procès-verbal : non indispensable
Article suivantChanger l’image de l’URSSAF ?
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom