Le Cercle Lafay a évoqué cette histoire délirante où les URSSAF entendent taxer les forfaits de ski offerts aux travailleurs saisonniers employés par des sociétés de remontées mécaniques sous le motif d’une utilisation d’un avantage gratuit pendant le week end (https://www.lecerclelafay.fr/2019/06/16/lurssaf-taxe-le-forfait-ski-des-saisonniers/)….

Une sénatrice LR, Martine Berthet, est même montée au créneau en demandant l’annulation de ces redressements.

Mais l’affaire n’est pas finie….

Car l’URSSAF ne lâche pas prise facilement. Plusieurs parlementaires avaient alors cosigné un amendement dans le cadre de la Loi d’orientation des mobilités excluant de l’assiette des cotisations de sécurité sociale les forfaits de ski attribués aux salariés des remontées mécaniques. Le gouvernement n’en a pas voulu.

On se dirige donc l’application d’un taux forfaitaire de taxation, et ce même si le salarié ne skie pas le week end.

Partager
Article précédentTravail dissimulé et intention frauduleuse
Article suivantEnvoyer les courriers à la bonne adresse ….
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire