La lettre politique et économique de PACA nous apprend que l’Urssaf Paca recrute 12 inspecteurs du recouvrement (http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2019/08/29/marseille-lurssaf-paca-recrute-12-inspecteurs-du-recouvrement/) Réjouissons-nous de cette bonne nouvelle qui va donner une activité rémunérée à 12 personnes (avec un salaire de départ à l’issue de la formation de 2319 € brut / mois sur 14 mois).

Mais en raisonnant un peu, on peut s’interroger sur les raisons de ces embauches. Car, à y regarder de près, le boulot des URSSAF est aujourd’hui fait par les entreprises via la DSN (généralisée au 1° janvier 2019). On aurait donc pu croire que ces organismes en auraient profité pour réduire leur personnel… 

Apparemment ce n’est pas le cas…et cela confirme la démonstration que les URSSAF vont profiter de ces gains de travail et de temps pour mieux contrôler les entreprises…

Excellent principe que n’aurait pas renié Machiavel : les employeurs font le travail des URSSAF pour mieux se faire redresser ensuite ! 

Partager
Article précédentLe contradictoire n’est pas un gadget
Article suivantDifférence de montant : la nullité non assurée
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire