C’est Alternatives Economiques qui l’écrit : « la vague de l’ubérisation déferle sur les jobs étudiants » (https://www.alternatives-economiques.fr/vague-de-luberisation-deferle-jobs-etudiants/00089246)…

Ce magazine occulte totalement le fait que les raisons ne sont pas toujours les recherches d’économies de cotisations pour l’employeur. Il n’a pas non plus trouvé de place pour le témoignage éventuel d’un étudiant que ce statut peut satisfaire. Nous pouvons lui faire rencontrer des étudiants qui apprécient ce statut, qui offre aussi une liberté que ne propose pas le Code du travail.

Et puis, le statut d’autoentrepreneur existe, il est légal ….

Sauf que le magazine « Alternatives Economiques » prévient : « Le risque URSSAF est extrêmement élevé pour les entreprises donneurs d’ordre »…

 

Partager
Article précédentFace au contrôle : des obligations … et des droits ?
Article suivantL’URSSAF va à la chasse
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom