“L’Urssaf de Franche Comté chouchoute les créateurs d’entreprise.

C’est le titre d’un article enthousiaste d’un site Internet de Franche Comté qui reconnait que l’URSSAF “d’ une manière générale, souffre d’un déficit de notoriété. Vue davantage comme un préleveur que comme un donneur, elle est plutôt mal considérée par ses usagers”. (https://entreprendre-et-reussir.learnybox.com/article/lurssaf-de-franche-comte-chouchoute-les-createurs-dentreprise/#.Xj-0WGhKiUk).

Suit un article dithyrambique expliquant que tout va changer pour ces usagers, l’URSSAF faisant tout pour devenir l’amie des entreprises.

Il suffit d’y croire. Et d’oublier que cet accompagnement n’a pour objectif que de faciliter le paiement des cotisations, avec des méthodes qui sont très éloignées de la calinothérapie annoncée, comme le prouvent les nombreux sujets diffusés sur notre site.

Partager
Article précédentL’URSSAF doit communiquer
Article suivantContrainte et saisine de la CRA
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire