L’URSSAF Aquitaine claironne avoir reçu en 2020 près de 1122 cotisants « dans ses accueils malgré la crise sanitaire » (sans doute pour demander des délais de paiement) (https://twitter.com/UrssafAqui…/status/1428326378663972867). Le message subliminal de l’URSSAF est de montrer qu’elle dialogue, qu’elle est proche des entreprises…Super ! Mais lors, pourquoi les URSSAF ne répondent elle pas aux demandes de rendez-vous suite à des redressements après contrôle ? Pourquoi les médiateurs des URSSAF ne répondent-ils pas suite aux sollicitations des cotisants après contrôle ? Pourquoi les cotisants ne peuvent-ils pas se présenter devant les commissions de recours amiables pour défendre leur dossier ? L’autosatisfaction n’aurait-elle pas de limite ? #URSSAF

Partager
Article précédentBla, bla, bla….
Article suivant
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire