A ceux qui croiraient encore aux vertus de dialogue et de transparence de l’URSSAF, nous leur conseillons la lecture de cet article sur le site Egora : “L’Urssaf m’a réclamé jusqu’à 76 000 euros” : une généraliste raconte son calvaire administratif » (https://www.egora.fr/…/69553-l-urssaf-m-a-reclame-jusqu…). Dans cette affaire une médecin généraliste subit un “matraquage administratif” de la part de l’Urssaf avec à l’origine, une erreur dans son dossier. La considérant à tort comme médecin en secteur 2 (au lieu du secteur 1), l’organisme de recouvrement a commencé par lui réclamer près de 20.000 euros, somme dont elle s’est acquittée en vidant les économies. Puis la machine s’est emballée pour cette maman de trois jeunes enfants…Aujourd’hui, les 20 000 € sont devenus avec le temps plus de 76 000 €.

L’article relate que le médiateur n’a pas donné suite aux réclamations et qu’un jugement est intervenu le 30 juin 2021 donnant gain de cause au cotisant et ordonnant à l’Urssaf de tout mettre à jour. Mais, la machine à faire n’importe quoi semble continuer son travail destructeur…

Pour les personnes qui penseraient que cette histoire est isolée, nous conseillons de lire les commentaires des lecteurs qui se suffisent en eux-mêmes, et qui sont très loin des séances d’auto satisfaction ou de propagande des organismes. Qu’on en juge : « L’URSSAF est un organisme de recouvrement privé et abjecte. Qui commet souvent des erreurs mais ne les reconnaît jamais, ne s’excuse jamais », « mon mari chirurgien-dentiste a subi ce MÊME STRESS énorme de la part de l’Urssaf il y a 20 ans et cela a réveillé chez lui un cancer foudroyant qui l’a tué en 6 mois, il avait 55 ans », « un organisme tout puissant de type soviétique », une « maison de fou », « les pratiques de l’URSSAF n’ont pas changé en 40 ans. J’ai vécu des demandes analogues parfaitement infondées et jamais de réponse de cet organisme, parangon de féodalité syndicale ».

A propos, qu’en disent les syndicats patronaux qui administrent ces organismes, sans proposer le moindre changement ? #URSSAF

Laisser un commentaire