On se souvient des déboires du journal Planète Lyon qui avait été mis en liquidation judiciaire par l’URSSAF suite à 2 heures de tractage de membres de la famille pour faire connaître la revue (21 344€ de redressement…pour 50 000 € de chiffre d’affaires annuel) (https://lecerclelafay.fr/2018/09/26/21-344-e-deux-heures-de-tractage-lentreprise-ferme/).

Finalement, grâce à la solidarité des lecteurs, le journal ne fermera pas…(http://www.lyonpeople.com/business-news/harcele-par-lurssaf-le-magazine-planete-lyon-sauve-par-ses-lecteurs-2019-02-12.html) .

Le webzine “Lyon people “évoque le “harcèlement” de l’URSSAF, “racketteurs” dont “l’implacable verdict” a failli plonger le titre en liquidation judiciaire.

« Je plaide coupable, j’ai fait une erreur », a reconnu Aymeric Blanc, le dirigeant du titre, qui a dû trouver 21 344 euros pour deux heures de distribution de flyers assurées par 5 jeunes de sa famille.

Ce tractage de deux heures de 5 distributeurs a été transformée en 5 CDD de six mois, à temps plein !.

7 000€ de dons, un prêt de 12 000€. Le titre est sauvé.

L’image de l’URSSAF, elle, l’est moins …

www.planetelyon.com

Laisser un commentaire