Selon France Bleue, l’URSSAF d’Aquitaine a nommé « un médiateur pour “mettre de l’humain” et répondre rapidement à ses cotisants » (https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/aquitaine-l-urssaf-nomme-un-mediateur-pour-mettre-de-l-humain-et-repondre-rapidement-a-ses-cotisants-1551800876).

Par un raisonnement a contrario, cela semble vouloir dire qu’avant ce médiateur, l’humain et la réponse rapide aux réponses n’étaient pas la règle !

Et à l’article de poursuivre en reprenant une affirmation du médiateur : l’objectif, c’est « d’évacuer la colère ou l’anxiété qui peuvent être présents chez les cotisants »…Ah bon ? A lire les déclarations optimistes des URSSAF au service des entreprises, on croyait pourtant que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes ….

Encore un effort et les URSSAF soyons en sûrs vont chercher à améliorer le dialogue pendant le contrôle et la sécurité juridique du cotisant !

Partager
Article précédentL’URSSAF : 40 % des dossiers du Tribunal de Commerce
Article suivantLa motivation de l’opposition
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom