Bienvenue à « l’Observatoire des Inégalités des Contrôles URSSAF » (https://www.anfp-asso.fr/controles-urssaf) crée par l’ association nationale française de la paie et de la finance sociale (ANFP) représentant la communauté des professionnels de la Paie et de la Finance sociale (soit 20 000 professionnels) qui a pour mission de dresser un état des lieux le plus complet possible des pratiques des URSSAF lors des contrôles quelle que soit la forme et la taille de l’employeur et pour améliorer les liens entre les entreprises et l’URSSAF.

L’état des lieux ne prête pas à polémique : « l’ACOSS, la caisse nationale des URSSAF affirme que plus de 80% des cotisants considèrent que leur dossier est traité avec professionnalisme. Pourtant nombre de chefs d’entreprise pointent un manque de dialogue, lors des vérifications, une absence de transparence et une insécurité juridique ! Dans le même temps, 60% des contrôles donnent lieu à redressement… ».

“Ce qui pose question, aujourd’hui, n’est bien sûr pas la légitimité et la nécessité des contrôles, mais les conditions dans lesquelles ils sont mis en oeuvre alors que dans le même temps, la législation devient de plus en plus compliquée et que les pouvoirs des organismes sociaux deviennent exorbitants”, explique le site. Une conviction et un combat partagés par le Cercle Lafay.

Partager
Article précédentL’URSSAF il est beau, l’URSSAF il est gentil
Article suivantAudition : consentement obligatoire
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire