Il appartient à l’opposant à contrainte de rapporter la preuve du caractère erroné de la créance dont le recouvrement est poursuivi et non à l’organisme social de justifier du bien fondé de sa créance (Grenoble, Chambre sociale Protection sociale 19 mars 2019, RG n° 17/02264)

Partager
Article précédentL’URSSAF condamnée pour procédure abusive
Article suivantMise en demeure : ni trop ni trop peu …
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom