L’omission des mentions des nom, prénom et qualité du signataire n’affecte pas la validité de la mise en demeure prévue par l’article L . 244-2 du code de la sécurité sociale (Amiens, 2° Protection sociale, 14 mai 2020, RG n° 19/03497)

Partager
Article précédentRefuser la mise en demeure : sans intérêt
Article suivantLa responsabilité civile des URSSAF
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire