Monsieur I… ne conteste pas ne pas avoir exercé de recours dans le délai de deux mois qui lui avait été notifié, contre les deux décisions de la Commission de Recours Amiable de l’ URSSAF de Lorraine . Ces deux décisions auxquelles s’attache l’autorité de chose décidée étant devenues irrévocables, les créances de l’URSSAF sont définitives et M. I… est irrecevable à les contester par voie d’opposition aux contraintes qui lui ont été décernées  (Metz, Chambre sociale Section 3 – Sécurité Sociale,  18 février 2020, n° 19/01798)

Partager
Article précédentDécision implicite d’accord : pas facile
Article suivantIntérêts de retard : qui décide (ou pas).
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire