L’opposition à contrainte doit être formée dans un délai précis et motivée. L’opposition à contrainte rédigée par Maître B… D… au nom de Mme A… F… est ainsi rédigée : « …J’ai l’honneur, par la présente, en ma qualité de Conseil de Madame A… F… née E… domiciliée …  de former opposition à la contrainte délivrée par … Je vous serais obligé de bien vouloir me faire connaître la date de l’audience où cette affaire sera appelée… ». Cette opposition n’est absolument pas motivée alors que le document portant contrainte précise expressément que « «l’opposition doit être motivée à peine d’irrecevabilité » (Montpellier, 3e chambre sociale,15 mai 2020, RG n° 16/01387)

Partager
Article précédentMise en demeure : contentieuse ?
Article suivantNullité de la mise en demeure et nullité du contrôle
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire