La signature apposée par le directeur d’un organisme de sécurité sociale chargé du recouvrement des cotisations peut être apposée au moyen d’un support électronique dès lors que le procédé d’identification est fiable et garantit l’intégrité de l’acte (Toulouse, 4ème chambre sociale – section 3,19 juin 2020, RG n° 17/05597)

Partager
Article précédentLa Commission de Recours Amiable irrégulière ? Pas grave.
Article suivantL’URSSAF en Suisse ?
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire