La référence faite par la mise en demeure à la lettre d’observations est suffisante pour permettre à l’employeur de connaître la cause, la nature et l’étendue de son obligation (Paris, Pôle 6 chambre 12, 11 octobre 2019, RG n° 16/12147)

Partager
Article précédentEnvoi de la lettre d’observation : pas de délai
Article suivantPV d’infraction et travail dissimulé
Cercle Lafay
Le Cercle Lafay (du nom de Bernard Lafay, député qui avait proposé en 1952 la généralisation des URSSAF) regroupe des spécialistes qui s’intéressent à cette institution et en dénoncent les excès.

Laisser un commentaire